en tete
n° 2 - nov. 18
Entretien
portrait-sb
Avec Valérie Aboulker
Vous avez déjà publié; mais ce livre a une autre envergure que les précédents. Comment est-il né ?
J’avais déjà fait un travail similaire sur Paris. J’ai décidé de l’étendre à l'étranger et de rentrer dans les ateliers d’artistes.
Vous dites que vous avez pris conscience de l'importance des objets en rendant visite à votre mère atteinte d'Alzheimer. Vous croyez vraiment que le décor de vie ou de travail raconte quelqu'un ?
Oui bien sûr. Rien n’est là par hasard dans une maison, que ce soit les choses ou la manière dont elles sont disposées ; chacune de nos acquisitions nous raconte et même ce qui n’y est pas.
Vous pouvez nous parler de votre collaboration avec l'éditrice d'Akinomé ?
Nous nous sommes rencontrées à Carcassonne il y a 3 ans et nous avons laissé mûrir tranquillement jusqu’à trouver un sujet sur lequel nous désirions collaborer. C’est un vrai travail d’équipe ; Stéphanie a 30 ans de métier et moi je débute dans l’édition. Le résultat parle de lui même, je pense. C’est un beau livre.
Ce voyage dans les intérieurs est-il un voyage dans l'intérieur des êtres ?
Oui. J’appelle ça : un portrait sans tête. Pour moi c’est réellement une autre manière de portraiturer. L’intérieur de ces maisons est un portrait de ses habitants.
Une sensation d'ordre et d'harmonie, malgré le cafarnaum de certains lieux, émane de ce livre. C'est voulu ou c'est votre regard posé sur les choses qui en est cause ?
Inévitablement mon regard transforme les choses, c’est pour ça que je suis peintre. Parfois même j'ajoute ou enlève des objets que je ne veux pas voir, c’est la prérogative de l’artiste.
sim-st
Vous envisagez un projet de voyage "au dehors" ?
Oui. Je fais toujours un carnet de voyage parallèle à celui des intérieurs et cela depuis des années. Je suis partie en Amazonie brésilienne l’été dernier mais cela sera la surprise de 2019...
Focus
couverture-phany-vignette400

IntraMuros

En librairie depuis le 19 septembre.


Valérie Abouler voyage au cœur des maisons : entraînant avec elle son rire contagieux, ses crayons noirs, sa boîte d'aquarelle et ses carnets de croquis, elle brosse le portrait de nos intérieurs. Un atelier d'artiste peintre célèbre ? Une maison dans un kibboutz ? Une cuisine vietnamienne dans une maison Hmong ? Un loft sur la cinquième avenue ? Comment résister au charme de cette talentueuse artiste peintre voyageuse qui saisit l'âme des lieux ?

Voir la bande annonce
Actu
couverture-tsukiji
Le mythique marché au poisson de Tsukiji (Tokyo) a fermé ses portes le 11 octobre.
Akinomé lui a rendu hommage dans un superbe livre de photographies de F. Georgens, rédigé par Gilles Fumey et préfacé par Jean-Robert Pitt.
Découvrir le livre
Couverture400
Angkor, le sourire du temps, de Simon, paraît le 9 novembre en librairie.
Voir la bande annonce
Retrouvez nous
affiche-opti_fit_670x474
Au Rendez-vous du Carnet de Voyage
de Clermont-Ferrand, ainsi que les deux auteurs invités : Valérie Aboulker et Simon.
Les 16,17 et 18 novembre.

Voir le site
affiche-opti_fit_670x474
Au salon Mon's livre.
de Mons, en Belgique.
Les 24 et 25 novembre.
Voir le site
Parle
Article Livres Hebdo
Akinomé était dans "Livres Hebdo" spécial beaux-livres du 19 octobre, supplément au n°1190.
Lire l'article