À propos

秋の芽 – AKINOMÉ Story

秋の芽

AKINOMÉ Story

Un « À propos » très à propos !
Pour découvrir notre histoire, laissez-vous guider :

La naissance

Akinomé a été fondé en 2016 grâce à une rencontre.
D’abord une éditrice désireuse de voler de ses propres ailes en réunissant ses passions : l’édition et le voyage.
D’autre part, un auteur – écrivain et peintre – installé en Extrême Orient, Simon. Et justement à la recherche d’une maison d’édition pour publier ses somptueux et majestueux carnets de Chine.
Voyages d’encre, carnets de chine 2005-2013 est le livre de la rencontre fondatrice.

Le voyage et l’Asie sont les piliers de soutènement de la Maison Akinomé.
Ainsi, Akinomé se spécialise d’emblée dans les carnets de voyage, en donnant la parole aux écrivains et aux artistes voyageurs.

« On ne parle bien que de ce que l’on connaît. »
Voici un adage suivi à la lettre par la fondatrice, Stéphanie de Bussierre, qui publie principalement des ouvrages illustrés sur des pays qu’elle connaît.

 

Un nom / une marque

« Bourgeon d’automne ». C’est ainsi que l’on peut traduire du japonais « Aki no mé ».
Car ne dit-on pas que le bourgeon est synonyme d’ouverture, de promesse et de renaissance ?

C’est ainsi que se nomment les fers de lance d’Akinomé.
Tel un arbre d’automne, l’éditeur est entouré d’auteurs en guise de racines, puis de collections en guise de branches.
Alors, il ne reste plus qu’à tendre la main pour cueillir ses fruits en guise de livres…

 

Le logo

Le « torii », logo d’Akinomé.
C’est celui de Miyajima, découvert en voyage au Japon, les pieds dans l’eau et sous un clair de lune.

Il a une signification qui va au-delà de sa ressemblance avec la lettre A.
En effet, le torii est un portail traditionnel japonais. C’est une séparation symbolique entre le monde physique et le monde spirituel dans la religion shinto.

Incarnant cette idée de passerelle entre deux mondes, nous l’avons choisi comme symbole du voyage.
Entre l’Occident et l’Orient, entre l’Europe et l’Amérique… Bref, nombreuses sont les passerelles géographiques mais aussi culturelles.

 Le torri de Miyajima Japon

 

 

Le slogan

Akinomé, éditeur passionné de voyage et d’écologie

Le voyage :

D’abord un besoin personnel. La quête de l’ailleurs nous ouvre l’esprit au Monde. Et rend meilleur aussi.
Le voyageur revient plus généreux, plus à l’écoute de son prochain. Il ouvre les yeux sur la réalité du monde et devient plus tolérant.
Voyager, c’est aussi transmettre. Akinomé cherche à communiquer cette ouverture d’esprit, à témoigner, à informer.

Ensuite, une nécessité. Le monde a besoin du monde.
Découvrir les autres, c’est ne pas se renfermer sur soi-même et se remettre en question.
La vie de la terre, c’est un équilibre fragile, alors c’est tous ensemble !

L’écologie :

Parce que cet équilibre fragile est aujourd’hui malmené et menacé.
Parce que la planète brûle et qu’il faut garder les idées claires, Akinomé s’engage.

D’abord avec des livres tracés (papier, imprimeur vert, distribution).
Puis, en publiant des livres qui sous-tendent un enjeu écologique. Pour éclairer sur le lien entre un pays et un thème lié à l’écologie. Déforestation, ressources en eau, extractions abusives dans les forêts primaires…
Nos choix alimentaires aussi sont primordiaux. C’est pourquoi nous donnons la parole à des femmes chefs de cuisine. Elles sont su créer leur propre univers culinaire. Ainsi, ce type d’alimentation saine et bio, teintée d’ailleurs, vous ouvre des portes ou vous accompagne dans vos choix.

Enfin, Akinomé développe depuis 2019 un secteur Jeunesse axé sur le voyage et l’écologie.
En s’engageant à publier des carnets de voyage ludiques et pédagogiques, la transmission doit se faire aussi auprès des plus petits.

 

Pin It on Pinterest