Éditeur passionné de Voyage et d'Écologie

Editions Akinomé Editions Akinomé Editions Akinomé Editions Akinomé

          

M'alerter de la parution de ce titre

Résumé

Un pack rassemblant deux éditions de Simon, la première : l'Apologie de l'arrosoir, un carnet de confinement comme un carnet de voyage chez soi. Puis, la deuxième, Les Verdoyants : un carnet de voyage en écologie, comme un voyage en espérance.


LES VERDOYANTS :

Il manque à l’espérance un récit.

Pour le moment, le récit qu’on nous fait du monde est celui de l’effondrement. Car l’effondrement n’est pas pour demain. Nous sommes dedans. Du coup, nous sommes quotidiennement effondrés à l’écoute des informations. L’écoanxiété prend des proportions catastrophiques. Comment sortir du discours de l’effondrement ?

La première chose à faire est de choisir nos façons de nous informer. Pour ne pas sombrer.

La seconde, de nous abreuver de bonnes nouvelles. Il suffit de tendre vraiment l’oreille pour percevoir le bruissement des mille initiatives qui laissent à espérer. Et qui sont en train de faire germer ce récit.

Enfin, d’y participer ; on sort du désespoir par le combat et la création. « Créer, c’est résister. Résister, c’est créer », disait Stéphane Hessel.

Les Verdoyants que Simon a rencontrés sont des résistants à l’ordre funeste du monde actuel. Et des créateurs délicats d’oasis heureuses. Celles et ceux dont je veux faire le récit.

L'APOLOGIE DE L'ARROSOIR : 

Il n’est pas toujours nécessaire de partir loin pour voyager et c’est encore plus vrai lors d’un confinement.

Le gong a sonné !

En ce jour du 17 mars 2020, il n’est désormais plus permis de sortir de chez soi. Sauf pour l’indispensable : se nourrir et s’aérer.

Mais, pour l’articulteur et sa famille, une nouvelle ère s’annonce : celle du potager, également de la permaculture.

Apologie de l’arrosoir est un journal qui raconte comment, grâce au confinement, leur vie a changé.

Et comment cet événement extraordinaire a eu une répercussion décisive sur leur vie minuscule.

Extrait :

« Nous avons semé des salades et des courgettes. Il faut d’abord bêcher la terre, l’ameublir et l’attendrir avec de l’eau.

Puis insérer les petites pépites. Le jardin, rangée après rangée, s’enrichit de graines et de pousses.

Il se remplit de promesses minuscules. Les tiendra-t-il ?

Le potager est un film à suspense. »

Peintre, écrivain, carnettiste, voyageur, puis confiné comme nous autres, Simon ne rate pas une occasion de voyager autrement.

« Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles » (C. Bobin)

Et sans doute l’Homme en contient lui aussi tout autant…

L'Auteur

  •  Simon

    Simon (Contributions de)

    Simon est peintre et écrivain-voyageur originaire de Bretagne. Il comprend très tôt que peinture et littérature seront les deux rames de sa petite barque. Après la découverte de l’Europe et du Sahara dans les années 1980-1990, il explore « l’autre visage du monde » : l’Inde et la Chine. Il s’installe à Pékin au début des années 2010, avec femme et enfant. Durant 4 années, il peint et occupe un atelier collectif dans la banlieue de Pékin. Après quelques expositions, quelques déceptions, beaucoup de pollution, il rentre en France et reprend sa vie à Cachan, en banlieue parisienne.

    Depuis le début de sa carrière, Il a co-fondé le collectif Les Carnettistes Tribulants, avec lequel il a publié quelques ouvrages. À ce jour, il a réalisé une quinzaine de carnets de voyage, qui mêlent une écriture intrépide et un dessin exécuté sur le motif pour décrire le monde, déchiffrer l’humain et narrer ses péripéties.

Infos techniques

Editeur : Éditions Akinomé

Publication : 20 octobre 2022

Intérieur : Couleur

Support(s) : Livre papier

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9791096405848

--:-- / --:--