Au corps de l’Inde

24,00

Auteur : Simon
ISBN : 979-10-96405-22-0

Le voyage initiatique par excellence : Simon a parcouru 6 mois durant l’Inde du Sud sac au dos. L’auteur révèle ici son grand talent d’écrivain voyageur.
Date de parution : 20/09/2019.

Catégories : , Étiquettes : ,

Description

Découvrez le livre Au Corps de l’Inde de Simon dans notre collection Carnets de voyage.

Un récit de voyage illustré.
On y retrouve d’abord la philosophie du voyage d’un précurseur, Simon.
Son empathie pour les peuples et sa griffe de dessinateur attaché à exprimer le foisonnement indien. Son humour aussi.

Des illustrations avec les moyens les plus réduits, des encres sépia à la plume et au pinceau.

C’est aussi un portrait bienveillant, sans concessions pourtant.
Un portrait qui ne dépeint pas seulement les bons côtés vendus aux touristes.
Et toujours l’aspect écologique cher à l’auteur et à l’éditeur.

Extrait 1 :
« Bouffées délirantes de pollution. Dire qu’à Paris, à la même heure, on publie des indices de pollution !
Luxuriante est l’Inde ? En matière de pollution, elle sera luxuriante aussi. 
It stincks – ça schlingue. Tu ne trouves plus tes mots.
Perte des mots, première étape de ce renoncement auquel l’Inde convie ? »

Extrait 2 :
« À l’Inde tu devras t’abandonner, faute de quoi elle te rejettera comme un corps étranger.
Sinon, tu peux naître : l’Inde accouche de toi, d’un autre toi. »

Au Corps de l’Inde est un livre de symbiose entre dessin et écriture. Il relate un voyage initiatique et, selon les mots de l’auteur, un «voyage renversant» en Inde du Sud, six mois durant.

Caractéristiques

Auteur : Simon
Date de parution : 20/09/2019
Collection : Carnets De Voyage
ISBN : 979-10-96405-22-0
Poids : 0,6 kg
Format : 16,5 x 20,5 cm
288 pages

A propos de l'auteur

Simon est peintre et écrivain voyageur.
Né en Bretagne en 1961, il comprend très tôt que peinture et littérature seront les deux rames de sa petite barque. Après la découverte de l’Europe et du Sahara dans les années 1980-1990, il explore « l’autre visage du monde », l’Inde et la Chine.
Il s’installe à Pékin au début des années 2010, avec femme et enfant. Durant 4 années, il peint et occupe un atelier collectif dans la banlieue de Pékin. Après quelques expositions, quelques déceptions, beaucoup de pollution, il rentre en France et reprend sa vie à Cachan, en banlieue parisienne.
Depuis le début de sa carrière, Il a co-fondé un collectif, Les Carnettistes Tribulants, avec lesquels il a publié quelques ouvrages. À ce jour, il a réalisé une quinzaine de carnets de voyage, qui mêlent une écriture intrépide et un dessin exécuté sur le motif pour décrire le monde, déchiffrer l’humain et narrer ses péripéties.

Du même auteur :

Couverture du livre Angkor, le sourire du temps de Simon aux éditions Akinomé   

Bande annonce

à venir.

Pin It on Pinterest

Share This