Ziglou, la petite otarie

14,90

Auteur : Simon
ISBN : 979-10-96405-15-2
Une ode à la liberté et à la solidarité.
Un conte pour enfant qui joue sur les sonorités.
Catégories : , Étiquette :

Description

Découvrez ce livre pour enfants  Ziglou la petite otarie  de Simon dans notre collection Jeunesse.
À partir de 4 ans.

C’est l’histoire d’une petite otarie prisonnière dans un restaurant « Le Paradis des eaux turquoises », en Chine.
Privée de liberté, Ziglou doit amuser la galerie du matin au soir, elle fait des acrobaties. Un jour, nostalgique de sa vie d’avant, de ses parents disparus, elle décide de s’évader.

Une fois, deux fois sans succès. La troisième sera la bonne : c’est en rassemblant toutes leurs forces que les animaux du restaurant (homards, turbot, crevettes, crocodile etc.) vont finir par réussir leur évasion et retrouver le grand océan.

Ziglou est une histoire d’amitié. À l’heure du « chacun pour soi », la petite otarie nous envoie un message fondamental : l’union fait la force.
Simon a choisi dans cet album l’encre noire et bleue pour livrer son message à la fois humaniste et écologique.

Ziglou la petite otarie est une ode à la liberté et à la solidarité.

Extrait :
« Ziglou n’a jamais vue la mer, elle ne sait même pas que la mer existe.
Elle se souvient juste du visage de sa sœur, Igloo, le jour où on l’a attrapée.
Le fils du patron, Gros Wang, l’a aperçue dans un zoo.
Elle jouait avec sa soeur.
Toutes les deux, elles avaient un point bleu sous l’oeil.
Mais Ziglou était plus agile, plus gracieuse ! »

Caractéristiques

Auteur : Simon
Date de parution : 15/03/2019
Collection : Jeunesse
ISBN : 979-10-96405-15-2
Poids : 0,38 kg
Format : 22 x 22 cm
44 pages

A propos de l'auteur

Simon est peintre et écrivain voyageur.
Né en Bretagne en 1961, il comprend très tôt que peinture et littérature seront les deux rames de sa petite barque. Après la découverte de l’Europe et du Sahara dans les années 1980-1990, il explore « l’autre visage du monde », l’Inde et la Chine.
Il s’installe à Pékin au début des années 2010, avec femme et enfant. Durant 4 années, il peint et occupe un atelier collectif dans la banlieue de Pékin. Après quelques expositions, quelques déceptions, beaucoup de pollution, il rentre en France et reprend sa vie à Cachan, en banlieue parisienne.
Depuis le début de sa carrière, Il a co-fondé un collectif, Les Carnettistes Tribulants, avec lesquels il a publié quelques ouvrages. À ce jour, il a réalisé une quinzaine de carnets de voyage, qui mêlent une écriture intrépide et un dessin exécuté sur le motif pour décrire le monde, déchiffrer l’humain et narrer ses péripéties.

Du même auteur :

Couverture du livre Au Corps de l'Inde de Simon aux éditions Akinomé   

Bande annonce

Pin It on Pinterest

Share This