en tete
n° 1 - oct. 18
Entretien
Avec Stéphanie de Bussierre - fondatrice.
portrait-sb
Qui étiez-vous avant la création d'Akinomé ?
J’ai commencé ma carrière d’éditeur très jeune, à 22 ans. Je revenais d’un an de vadrouille au Brésil puis aux États-Unis. L’année de mes 21 ans à parcourir l’Amérique ! J’aime voyager par dessus tout, d’où mes études de géographie à la Sorbonne et l’idée de fabriquer des livres. Parution, Herscher, Belin : mes trois premières maisons. Et puis un jour, comme un fruit mûr qui tombe de l’arbre, Akinomé est née.
Quand et comment a été fondée la maison d'édition ?
Akinomé est née en 2016, avec l’envie de publier Voyages d’encre de Simon. Nous avons décidé ensemble de concevoir un magnifique livre d’art, à moitié carnet de voyage, à moitié livre de peinture. Un livre hors norme par son format, son nombre de pages, son coût exorbitant… Ce fut le point de départ. Ensuite, l’idée de publier d’autres livres autour du voyage et de l’Asie m’est apparue évidente.
Que signifie ce nom ?
Aki (automne en japonais) No (de) Me (bourgeon, bouche)… « Bourgeon d’automne » (toute métaphore est prohibée).
Quel est l'ADN d'Akinomé, autrement dit quel est votre désir profond d'éditrice ?
J’ai commencé à travailler en 1986. 30 ans après je me suis lancée, toute seule, pour créer une ligne éditoriale exactement à mon image – découverte du monde asiatique, voyages, littérature – en mêlant intimement les beaux arts et le voyage. Le fondement de ma personne – ouverture aux autres, curiosité de l’ailleurs, question écologique, attention à ce que je consomme – se révèle dans chacun de mes livres.
En quoi pensez-vous vous distinguer, dans ce domaine du voyage, des autres éditeurs ?
Je publie 5 livres par an. Et mes premiers tirages n'ont guère dépassé les 1500 exemplaires. J’ai besoin de temps pour peaufiner un livre, monter de nouveaux projets (comme celui sur l’Amazonie où je suis allée cet été). La différence ? Je dirai qu’elle vient de mon expérience passée chez Herscher et Belin, des beaux livres avant-gardistes et une exigence liée au scolaire.
sim-st
Vous êtes seule à bord ou vous travaillez avec une équipe ?
J’entame la 3e année d’existence d’Akinomé avec bonheur car je m’entoure enfin de compétences qui me manquaient pour le site Web, les réseaux, les relations médias, les visites en librairie, la gazette…
Avez-vous connu un succès éditorial dont vous êtes fière ?
Le grand succès de la maison reste Voyages d’encre récompensé au Festival des carnets de voyage à Clermont-Ferrand (1er prix) et qui a reçu aussi le Prix Pierre Loti, meilleur récit de voyage. Ce livre exceptionnel lié à sa genèse est ma grande fierté.
Quels sont les livres d'Akinomé qui paraissent cet automne ?
Je publie deux livres de Simon : un conte pour enfants (Où cours tu, Phany ?) et un deuxième beau livre dans la série de Voyages d’encre, cette fois-ci sur Angkor, la cité khmère, que tout le monde rêve de visiter. Je publie également pour la première fois une artiste voyageuse que j’aime beaucoup : Valérie Aboulker. Elle traverse les murs et s’intéresse de près à nos intérieurs, comme des portraits sans tête !
Focus
couverture-phany-vignette400

Où cours-tu, Phany ?

(Album pour enfants)


Simon, peintre et écrivain, est l’auteur d’une vingtaine de carnets de voyage. Egalement auteur de livres pour enfants, voici son nouvel album: située au Cambodge, Phany raconte l’étrange amitié d’une petite fille aveugle et d’un arbre magique…

En librairie depuis le 19 septembre.

Voir la bande annonce
Actu
Couverture400
Trois ans après la publication du magnifique Voyages d'encre de Simon, Akinomé vous propose un deuxième carnet de voyage exceptionnel par son format sur un lieu mythique :
AngKor et ses célèbres temples qui émergent de la forêt au fil des chantiers.
Un beau livre qui présente une série de peintures inattendues et très colorées, accompagnées d'un texte poignant, parfois drôle, parfois sensuel ;
celui d'un voyageur aguerri et d'un écologiste convaincu.
En participant au pré-achat sur la plateforme KissKissBankBank, vous permettez à Akinomé de financer une partie de ce projet ambitieux et de réaliser le rêve de publier des livres hors du commun.
Retrouvez nous
affiche-opti_fit_670x474
Au Grand Bivouac d’Albertville
du 18 au 21 octobre, le festival du voyage en présence de Simon.

Voir le site
Parle
Où cours-tu, Phany ?
  • “C’est vraiment un superbe album et une belle histoire.” Catherine, libraire à Points Communs, Villejuif.
  • Radio , Europe 1. Dans l'émission "Carnets du monde" du 30 septembre : écouter le podcast